Un devis, un conseil ?
06 33 58 94 61
03 86 66 58 05

Espace Client

Devis Express

Maison Appartement Autre
DPE Sens 89100

Vente ou location ?
L'assurance-prix pour vos diagnostics

100% disponible
J'interviens quand vous êtes disponibles du lundi au samedi de 8h à 20h
contactez-moi au
06 33 58 94 61
03 86 66 58 05
et suivez-moi sur Viadéo

DES FRANCAIS TROP CONFIANTS SUR LEUR INSTALLATION ELECTRIQUE - 02/12/2017

A quelques jours de l’entrée en vigueur du diagnostic électricité dans la location, un sondage de l’Institut YouGov pour le GRESEL montre que les Français ont une faible conscience des dangers.

 

Un sondage réalisé par l’Institut YouGov pour le GRESEL (Groupe de Réflexion sur la Sécurité Électrique dans le Logement), indique que 9 Français sur 10 ont confiance dans leur installation électrique, qu’ils soient propriétaires ou locataires. La réalité est plus inquiétante car selon les chiffres de l’ONSE, deux tiers des installations électriques datant de plus de quinze ans présentent des points d’insécurité.

« Ce décalage entre le sentiment de sécurité des Français et la réalité est avant tout lié à leur méconnaissance des dangers que présentent les installations électriques anciennes et obsolètes », explique le GRESEL. « Qu’ils ne connaissent pas l’âge de leur installation – comme 1 Français sur 5, et même 1 locataire sur 3 – ou qu’ils jugent leur installation ancienne, voire très ancienne – cela n’affecte pas leur sentiment de sécurité dans leur logement. »

Ignorance des points de sécurité électrique.

Les dangers électriques sont invisibles d'où cette méconnaissance des dangers potentiels. Les occupants des logements reconnaissent certains dangers notamment lorsqu'il faut modifier son installation électrique. Par contre ils ne soupçonnent pas les dangers électriques présents à demeure sur leur installation.

Une prise sans terre sans avoir de disjoncteurs différentiels haute sensibilité de 30 mA.

Un disjoncteur de branchement placé trop haut ou bien situé dans un local dont l'accès ne se fait pas directement à partir de l'habitation.

Des canalisations non reliées à la terre sans avoir de disjoncteurs différentiels haute sensibilité de 30 mA.

Des sections de conducteurs sous-estimés suite à l'équipement du logement avec des appareils plus énergivores.

Etc, etc, etc.

D'où l'importance dans le locatif de réaliser  les diagnostics électriques, depuis le 1er juillet 2017, concernant les logements dans un immeuble collectif dont le permis de construire a été délivré avant le 1er janvier 1975 , et à partir du 1er janvier 2018 pour le restant des logements qu'ils soient collectifs ou individuels et quelque soit la date de délivrance du permis de construire.

 


« Retour aux actualités
Accessibilité handicapé Yonne Accessibilité handicapé Aube Accessibilité handicapé Loiret

Diagnostic immobilier proche de Sens